La marquise de Carabas C'est  tout d'abord le nom d'un blog que je fréquentais assidûment à mes débuts sur la blogosphère il y a presque 10 ans mais c'est  aussi le pseudo de sa créatrice : 

marquise carabas

une mère de famille nombreuse (3 garçons une fille, comme chez nous) et qui bricolait pas mal surtout en couture et déco (comme elle, j'avais créé mon blog la même année).

un blog bourré d'idées de tutos et d'aventures de la Marquise de Carabas

les textes étaient toujours drôles, souvent longs et parfois instructifs!

j'adimrais aussi sa foi enthousiaste même si de ce coté là j'avais du mal à la suivre.

je lisais avec délices ses billets et puis . . .

j'ai retravaillé à temps plein et j'ai espacé mes visites sur les blogs et j'ai laissé moins de commentaires

un jour bonne nouvelle elle venait de donner naissance à un cinquième enfant (moi aussi j'avais rêvé d'en avoir 5!), malgré une opération dont elle avait ouvertement parlé.

et puis un jour horreur j'apprends sur son nouveau blog "Ah ! vous dirais-je maman . . ." qu'elle est atteinte d'un cancer mais elle en parle avec tellement d'espoir que pour un peu j'oublirais de craindre l'issue fatale

elle aura eu le temps de nous faire un dernier long message sur 2015

c'est elle qui m'a fait découvrir les brodeurs

catholiques convaincus également

et c'est que mardi j'ai appris la nouvelle

et sur son blog j'ai trouvé son dernier message

Forcément ça rappelle des souvenirs (mauvais)

et d'autres bien plus lointains

et puis ça ravive des craintes

alors ce 26 janvier, jour de son "enciellement" comme ils disent, j'avais du mal à voir la vie en rose

 et depuis

J’ai dans la tête ce chant (ma joie)



de Nathasha st pier à partir des textes de thérèse de Lisieux de l’excellent cd "Thérèse"

Elle aura tout de même mis à profit sa maladie pour mettre en ordre sa vie, et prévoir (en faisant croire qu’elle voulait rendre autonome ses enfants) son absence.

Elle a classé ses papiers, créé un classeur personnalisé et rangé ses tissus, son matériel sans pouvoir en profiter finalement, mais au moins elle aura facilité la tâche de ceux qui restent.

 

elle a utilisé pour cette organisation un livre que j'ai également et que je ferais bien de relire!

Je suis débordé(e) à la maison ! Le guide de premiers secours pour s'organiser au quotidien 

 

Souvent sur les blog on ne connaît ni le nom, ni le lieu de la blogueuse alors j’ai appris seulement maintenant qu’elle vivait dans un département où j’ai vécu 5 ans et je comprends mieux ses problèmes de piscine, j’ai eu les mêmes ! (sourires assurés)

 

 

Même si St Augustin dit que l’on est juste passé dans la pièce d’à côté, nous ne lirons plus ses messages succulents et surtout ceux qui sont dans sa vie réelle, ne l’auront plus à leurs côtés, son mari, ses enfants et particulièrement, sa dernière de 5 ans

J’ai beau lire qu’elle aura fort à faire au ciel, et qu’elle veillera sur les siens moi je trouve qu’elle était plus utile sur terre . . .

Je suis toujours admirative des croyants qui peuvent quitter ce monde « allégrement » en laissant les êtres que l'on aime tant . . .

Et toujours la question : pourquoi elle ?

j'aurais pu intituler un bref hommage A Dieu comme d'autres l'ont fait, mais j'avais envie de lui rendre hommage plus longuement parce que finalement je m'aperçois qu'elle a eu énormément d'impact dans ma vie par l'intermédiaire de son blog, pour que ses proches sachent tout le bien qu'elle a répandu au delà de sa famille et de ses amis, c'est ma modeste contribution.

On dit que les blogs, c'est du virtuel, mais c'est le support qui est virtuel, les liens eux sont bien réels, on s'attache parfois à des inconnues qui ne le sont plus. . .

vous trouverez d'autres hommages

chez

Manoir à mains nues

les pingouineaux

philonille

los diablitos

la couture d'angele

la marie des anges

5m30s

Bricloïaque et 5ramy

la fée Poupette

Il est toujours urgent de VIVRE et d’aller à l’essentiel.